L’entreprise

CréaVégétal…

Son siège social implanté à Woippy, ses succursales à Toulouse ainsi qu’en Italie et ses fournisseurs aux Pays-Bas, en Allemagne, au Luxembourg et en Pologne… CréaVégétal s’impose déjà sur le marché international de par ses relations professionnelles avec d’autres entreprises mais également sa collaboration avec d’autres états.

Pour la réalisation sur le terrain, elle s’entoure uniquement de partenaires locaux, générateurs de l’activité économique de sa région tout en affichant son ouverture d’esprit face à la conquête de marchés internationaux. Voir au-delà de ses frontières est essentiel à la croissance d’une entreprise !

… une histoire de famille…

Etienne WIRTH

« De ma passion du végétal, j’ai fait mon métier en débutant ma carrière à la Ville de Metz en 1967 sous le mandat de Raymond Mondon. Puis de 1979 à nos jours, encore 36 années passées à la direction des Espaces Verts de Woippy.

Dynamisme et créativité sont des valeurs humaines, j’essaie de les communiquer à mes fils Maxime et William. Nous souhaitons aujourd’hui, grâce à cette entreprise utiliser ce savoir-faire et ma longue expérience. Ensemble, nous avons la même vision, conjuguer la richesse de l’expérience et la fraîcheur des idées actuelles au service d’une passion commune. Le binôme se construit parfaitement : Maxime pour la gestion commerciale et administrative, William pour l’aménagement paysager.

Pour mener à bien les réalisations, elles sont confiées à des entreprises locales partenaires spécialisées (terrassement, nivellement, maçonnerie, électricité, gestion et installation d’arrosage, décoration, plantation etc.) afin de garantir rapidité d’exécution et qualité du travail.

L’entreprise familiale, compte tenu de sa multitude, n’est-elle pas une force vive et historique de l’économie depuis des décennies ? Modèle social et sociétal porteur pour l’avenir, elle est au service de l’homme car elle entend ses ressources humaines comme son premier capital, voire, pour bonne part, son patrimoine.

Passion et fierté y sont donc intimement mêlées sachant que réaliser de nouveaux concepts est encore possible, créateur d’emplois nouveaux de surcroît, dans un climat économique pas forcément favorable. »